VÊPRES DE LA VIERGE MARIE

15,00

Philippe HERSANT

MSNDP004

 

Maîtrise Notre-Dame de Paris

Alain Buet, basse • Robert Getchell, ténor

Les Sacqueboutiers, Ensemble de cuivres anciens de Toulouse

Olivier Latry, grand orgue • Yves Castagnet, orgue de chœur

Lionel Sow, direction

Rupture de stock

Catégorie :

Description

Commande de Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris pour la clôture des 850 ans de la cathédrale, les Vêpres de la Vierge de Philippe Hersant font intervenir tout le dispositif musical de Notre-Dame de Paris : les deux orgues, la Maîtrise, ainsi que l’ensemble Les Sacqueboutiers et les solistes Alain Buet et Robert Getchell, placés sous la direction de Lionel Sow.
Philippe Hersant tisse une de ses plus importantes compositions pour l’art sacré, intimement élaborée pour ce lieu emblématique, sur un texte fort et symbolique, plaçant ainsi la cathédrale et ses 850 ans d’histoire musicale au cœur du XXIe siècle.

Quand nous avons commencé à réfléchir à la programmation du Jubilé de la cathédrale, nous nous demandions quelles seraient les grandes œuvres qui émailleraient ce!e année si particulière. Quels types de commandes pouvions-nous passer, à la hauteur d’une circonstance si exceptionnelle ? Un grand oratorio ? Une Passion ?
Il fallait ouvrir ces festivités avec les Vêpres de la Vierge de Monteverdi. Ce portique d’entrée étant trouvé, il nous a fallu réfléchir à une œuvre qui pourrait tenir lieu de point d’orgue à ce!e année. une création nous a semblé la meilleure manière de propulser la vie musicale de la cathédrale dans ce vingt-et-unième siècle commençant et bien au-delà. Et pourquoi ne pas demander à un compositeur contemporain d’écrire sur le texte des Vêpres de la Vierge un pendant actuel de cette œuvre si frappante qui se dresserait en portail accueillant pour les pèlerins de ce!e année jubilaire ? A qui confier une telle mission…? Philippe Hersant s’est vite imposé comme la personnalité adéquate.
Quels instruments pourrait-on associer à ce!e création ? Quels solistes vocaux et instrumentaux ? Les réponses se sont trouvées progressivement dans un dialogue tissé au fil des concerts de la Maîtrise. Philippe Hersant, chérissant de manière privilégiée les sonorités des instrument s anciens , fut séduit par celle des Sacqueboutiers, ensemble de cuivres anciens. Alain Buet, partenaire fidèle de la Maîtrise, serait le chantre de ce!e nouvelle œuvre. Nous y voilà, le cadre est posé, il ne reste plus qu’à créer… Et l’affaire n’est pas mince ! Si l’exécution des Vêpres de la Vierge de Monteverdi en décembre 2012 pour l’ouverture du Jubilé des 850 ans de Notre-Dame de Paris a représenté pour le compositeur un modèle intimidant, elle n’a pas manqué d’imprégner sa démarche de composition.
Quelques mois plus tard, nous avions la joie de recevoir une partition nouvelle et de commencer l’exploration de cette œuvre. Joie renouvelée lors de la première lecture avec les étudiants de la Maîtrise… L’enthousiasme de la découverte, l’exigence de la création d’une œuvre musicale, l’échange ultime avec le compositeur pour proposer quelques accommodements qui en faciliteront l’exécution. Un travail passionnant qui nous place au cœur de la vie musicale actuelle et nous (re)positionne comme les pilotes de cet immense vaisseau artistique qu’est l’histoire musicale de Notre- Dame de Paris. Une cathédrale est, au cœur de la cité, un point névralgique où la création artistique se fait le vecteur de la louange ou du cri de détresse de l’humanité.
Cette tradition se perpétue.

Lionel Sow