Les chefs de choeur

  • Henri CHALET

    Chef de chœur principal

    Henri Chalet est Directeur et Chef de chœur principal de la Maîtrise Notre-Dame de Paris depuis 2014, après avoir assuré les fonctions de chef de chœur assistant auprès de Lionel Sow.

    Diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans les classes d’écriture et du CNSM de Lyon en direction de chœur, Henri Chalet dirige, de 2010 à 2017, le jeune chœur de paris au Département Supérieur pour Jeunes Chanteurs / CRR de Paris. Il succède à ce poste à Laurence Equilbey et Geoffroy Jourdain dont il était l’assistant.

    Il est jusqu’en 2011, directeur artistique de la Maîtrise de Saint-Christophe de Javel avec laquelle il enregistre entre autres le Requiem de Duruflé et les Psaumes d’Yves Castagnet (créations). De 2011 à 2013, il est régulièrement appelé à préparer le Chœur de l’Orchestre de Paris.

    La notoriété de ces postes lui permet d’être chef invité dans les plus prestigieux lieux de concerts de France (Opéra-Comique, Bordeaux, Le Volcan du Havre…) et dans le monde entier (New Muziekgebouw d’Amsterdam, Tchaikovsky Hall de Moscou, Clare College de Cambridge, Philharmonie du Luxembourg, Chœur de la Radio de Budapest, Lincoln Center de New York…).

    Avec la Maîtrise Notre-Dame de Paris, il dirige ou prépare pour des chefs invités de grands monuments de la musique sacrée tels que les Vêpres de la Vierge de Monteverdi, la Passion selon Saint Matthieu de Bach, la Création de Haydn, le Requiem de Mozart, le Requiem allemand de Brahms, la Missa Solemnis de Beethoven, la Messe de Stravinsky, le Dernier Evangile de Thierry Escaich, les Vêpres de Philippe Hersant…

    Il a ainsi pu collaborer avec de grands chefs tels que Leonardo García Alarcón, Sir Roger Norrington, David Reiland, John Nelson, Sofi Jeannin, Gustavo Dudamel…

    Avec le jeune chœur de paris, il participe à des enregistrements prestigieux en compagnie de Natalie Dessay, Karine Deshayes, Philippe Cassard ou encore avec Marie-Nicole Lemieux et l’Orchestre national de France, ainsi qu’avec Sabine Devieilhe et l’orchestre Les Ambassadeurs.

    Organiste de formation, et diplômé des CRR de Paris et Boulogne-Billancourt, il a été par ailleurs co-titulaire des grands orgues de Notre-Dame de Versailles jusqu’en 2014.

  • Emilie FLEURY

    Chef de chœur (Chœur d’enfants et Jeune Ensemble)

    C’est après avoir débuté  sa formation musicale au Conservatoire de Besançon (violon, écriture, analyse) qu’Emilie Fleury s’oriente vers le chant et la direction de chœur. Parallèlement à des études musicologiques, elle intègre la classe de direction de chœur de Bernard Têtu, Nicole Corti et Valérie Fayet au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon (CNSM), dont elle sort diplômée en 2005. Ces années d’études lui ont permis de se perfectionner dans différents domaines, (opéra, oratorio, chœurs d’enfants, musique ancienne), notamment auprès de Alan Woodbridge, C.L. Wu, Patrick Davin, Joël Suhubiette et Dominique Vellard. Intéressée par la direction d’orchestre, elle suit l’enseignement de Gilbert Amy, Dominique My, Claire Levacher et Pascal Verrot au CNSM, ainsi que Dominique Rouits à l’Ecole Normale de musique de Paris et Jean-Sébastien Béreau au Conservatoire National de Région de Lille. Son goût pour la musique ancienne l’amène à suivre les formations du Centre de Musique Médiévale et de l’Ecole du Chœur Grégorien de Paris. En 2007, elle intègre Discantus, ensemble vocal féminin dirigé par Brigitte Lesne, spécialisé dans l’interprétation du répertoire médiéval. Titulaire du Diplôme d’Etat de direction d’ensembles vocaux, elle est amenée en 2004-2005 à diriger la maîtrise de l’Opéra de Lyon. Depuis septembre 2008, elle est la chef adjointe du Chœur de l’Armée française au grade de Commandante.

    Elle est actuellement chef du Chœur d’enfants et du Jeune Ensemble de la Maîtrise Notre-Dame de Paris.

  • Lucile de TREMIOLLES

    Chef de chœur (Chœur préparatoire)

    Chef de chœur, chanteuse, pianiste, Lucile de Trémiolles s’est formée à la Maîtrise Notre-Dame de Paris auprès de Nicole Corti, Lionel Sow, Sylvain Dieudonné ainsi qu’avec de nombreux chefs invités. Elle s’est nourrie d’un vaste répertoire choral allant du Grégorien aux créations contemporaines, l’animant aujourd’hui d’une grande curiosité musicale. Titulaire du Diplôme National Supérieur Professionnel du Musicien et du Diplôme d’État de direction de chœur au Pôle Sup’93 et du Diplôme d’Études Musicales de piano, elle a poursuivi sa formation en musiques anciennes aux côtés de Stéphane Fuget comme chef de chant claveciniste au CRR de Paris. Directrice artistique du festival de musique baroque Le Temps Suspendu, elle est par également chef de chœur assistante et professeur de chant à la Maîtrise Notre-Dame de Paris et au Centre de Musique Baroque de Versailles.

  • Clara BRENIER

    Chef de chœur (Chœur préparatoire)

    Clara Brenier commence l’étude de la musique au CRR de Rueil-Malmaison en classe de piano chez Bogdan Florescu et en classe de musique de chambre avec Michel Moraguès. Elle poursuit son cursus au CRR de Cergy-Pontoise où elle obtient un Diplôme d’études musicales (DEM) de piano dans la classe de Christophe Henry, une médaille d’or en Histoire de la musique et en Musique de chambre, une médaille vermeil en déchiffrage et divers diplômes de fin de cycle (Direction de chœur, Harmonie, solfège, analyse, etc.).

    Parallèlement à son cursus au conservatoire, elle obtient un Master de Musique et musicologie, et un Master professionnel de direction de chœur à l’Université de la Sorbonne (2015). Elle dirige le Chœur de la Psalette de Paris (2015), et le Chœur des Centraux de la Société Générale depuis 2014. C’est en 2013 qu’elle crée et dirige le chœur de chambre « Les Oréades » composé de musiciens professionnels et amateurs, et collabore entre autre à des actions en faveur des personnes handicapées. Elle suit l’enseignement à travers des cours et des masterclasses de chefs réputés comme Ariel Alonso, Marc Korovitch, Michel Piquemal ou Régine Theodoresco.

    Elle a régulièrement participé en tant qu’organisatrice, interprète ou musicologue à des spectacles de médiation culturelle : « Sur les chemins de Luciano Berio » au CRR de Cergy-Pontoise (2013), « Gabriel Pierné » au CRR de Paris et à l’Université de la Sorbonne (2014). Elle écrit de nombreuses notices de concert pour le COSU (Chœur et Orchestre Sorbonne Universités), participe à un colloque à Bristol (2012, Royaume-Uni) intitulé « The Afterlife of the film song » organisé par Estella Tincknell et Gerard Moorey. Elle offre aussi sa collaboration à l’ouvrage collectif Musiques de séries télévisées sous la direction de Cécile Carayol et Jérôme Rossi. En 2014, elle travaille pour l’émission « La Matinale » de Jean-Michel Dhuez sur France musique.

    En 2015, elle crée avec Dorothée Voisine le Dulcinea duo avec lequel elles remportent le 8ème Concours international Lied et Mélodie de Gordes.

    Diplômée d’état au Pôle supérieur 93 en direction de chœur, elle travaille aujourd’hui à la Maîtrise Notre-Dame de Paris, à la Maîtrise de l’Opéra Comique et enseigne le chant choral au Conservatoire à Rayonnement Régional de Cergy-Pontoise. Elle dirige également la Manufacture Vocale depuis juillet 2018.

  • Béatrice FONTAINE

    Chef de chœur (Pré-Maîtrise)

    Soprano lyrique, Béatrice Fontaine se produit régulièrement en Récital, en soliste d’Oratorio ou dans des rôles d‘Opéra et d’Opérette. Elle a travaillé avec Michèle Command, mais aussi Gabriel Bacquier, Léontina Vaduva, Anne-Marie Blanzat et Evelyne Razimowsky. Pianiste de formation, élève de Serge Heintz, elle détient une Licence de musicologie de la Sorbonne. Professeure à la Pré-maîtrise de Notre Dame de Paris, elle enseigne le chant lyrique au Conservatoire de Bougival ainsi qu’à l’Ecole de musique de Louvres depuis 17 ans. Elle est régulièrement invitée à animer des master-class, stages et autres jurys. Egalement chef de choeur, elle dirige des ensembles vocaux et des choeurs d’enfants pour lesquels elle assure la direction artistique d’opéras. Parmi les prestations solistes d’oratorio qu’elle a effectuées, on retient des oeuvres telles que le Requiem, la Grande messe en ut et la Messe du couronnement de Mozart, le Messie de Haëndel, le Gloria et le Magnificat de Vivaldi, le Requiem de Fauré et celui de Michael Haydn, la Messe en Sol Maj de Schubert, la Petite messe solennelle et le Stabat Mater de Rossini, Tobie et Gallia de Gounod, le Magnificat de Roger Calmel, le Te Deum de Dvorak, le Miracle de St Nicolas de Ropartz, la Misa tango de Palmeri… Dans l’opéra, elle a tenu des rôles aussi variés que Didon dans Didon et Enée de Purcell et Cunégonde dans le Roi carotte d’Offenbach, ou encore Frasquita dans Carmen de Bizet, la Reine Chemakha dans le Coq d’or de Rimsky- Korsakov, Miss Bagott dans le Petit ramoneur de Benjamin Britten et Mme Donnadieu dans Martin squelette d’Isabelle Aboulker, dont elle a été aussi Douce dans Douce et Barbe bleue, opéra dirigé par Simon Proust. Elle chante dans la France entière mais aussi à l’étranger puisqu’elle s’est produite en Espagne, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Italie et en Belgique.
    Avec un goût particulier pour la mélodie française et le lied allemand, elle a créé un spectacle autour de la cantatrice Pauline Viardot au Théâtre de Bougival en y assurant aussi la mise en espace ; elle a aussi écrit et mis en scène « Le Rêve d’Amarante » à l’occasion du 200ème anniversaire de la naissance de Charles Gounod. Dans un soucis d’ouverture, elle a collaboré avec un groupe de polyphonie corse. Enfin, elle participe régulièrement en renfort des choeurs aux Ciné-concerts du Sinfonia Pop Orchestra au Palais des Congrès et au Grand Rex.