Le programme

César FRANCK (1822-1890) Choral n°3 en la mineur

Johann Sebastian BACH (1685-1750)  • Prélude et Fugue, extrait de la Cantate BWV 21 « Ich hatte viel bekümmernis » (transcription de Franz Liszt)

 

Johann Sebastian BACH (1685-1750) • Passacaille et Fugue en Ut mineur (BWV 582 - arrangement de Johann Gottlob Töpfer)  

Johann Sebastian BACH (1685-1750) • Choral "O Mensch, bewein dein Sünde groß" (BWV 622 - extrait de l'Orgelbüchlein)  

Julius REUBKE (1834-1858) • Sonate en Ut mineur sur le psaume 94

L'organiste

Michael Schönheit a remporté le premier prix au concours Bach de Leipzig, tout en étudiant la direction d'orchestre, le piano et l'orgue au Leipzig College of Music. Il a reçu la bourse Mendelssohn et s'est produit pour la première fois au Gewandhaus dans le cadre du festival Gewandhaus en 1984. Après avoir passé l'examen d'État en 1985, il a succédé à son père en tant qu'organiste et chef du Choeur des garçons de Thuringe à Saalfeld, où il est resté jusqu'en 1991.

En 1986, il devient organiste du Gewandhaus et rejoint le Bach Orchestra.

Il a reçu le prix de la critique de Leipzig en 1989.

Les activités musicales de Michael Schönheit à Leipzig comprennent l'organisation de récitals et de séries de récit sur des thèmes particuliers pour l'orgue (comme l'interprétation de l'ensemble de l'œuvre pour orgue de J.S.Bach), ainsi que des apparitions solo en tant qu'organiste avec le Gewandhaus Orchestra. Cette dernière activité le met fréquemment en contact avec des chefs d'orchestre de renommée internationale tels que Herbert Blomstedt, Frans Brüggen, Ricardo Chailly, Wolf-Dieter Hauschild, Marek Janowski, Kurt Masur et Michel Plasson. Il a effectué des tournées en Europe, au Japon et aux États-Unis.

Michael Schönheit a fait ses débuts avec le New York Philharmonic dirigé par Kurt Masur en 1995. En plus de jouer du clavecin, du pianoforte et de l'orgue, il est lui-même de plus en plus impliqué dans la direction d'orchestre: depuis 1998, par exemple, il travaille intensément avec la chorale Carl Philipp Emanuel Bach à Hambourg. À l'occasion du 300e anniversaire de la mort de Dietrich Buxtehude, il a programmé l'exécution de l'intégrale des cantates et des œuvres pour orgue de ce maître au Gewandhaus de Leipzig avec des solistes renommés et l'ensemble "Merseburger Hofmusiker", orchestre jouant des instruments historiques fondés par lui. en 1998. Cette série de concerts de trois ans s’achève le 9 mai 2007. Durant la saison 2008/2009, il consacre un cycle complet de concerts aux anniversaires de Joseph Haydn, George Frederick Handel et Felix Mendelssohn Bartholdy, qu’il a conçus avec le "Merseburger Hofmusik" et le choeur Gewandhaus de Leipzig pendant la saison de 30 nuits au Gewandhaus-Orgue. Pour le Festival Bach de 2009, il a dirigé la performance très réussie de la version rarement jouée de l'opéra "Richard I" de Georg Friedrich Handel, édité par Telemann pour Hambourg, qui sera suivie d'autres représentations en 2010.

La saison 2009/2010 du Gewandhaus-Organ est entièrement consacrée au 325ème anniversaire de Johann Sebastian Bach. Outre son travail d'organiste et de chef d'ensemble, Michael Schönheit s'est consacré au pianoforte historique pendant de nombreuses années. Depuis 2006, il joue sur un pianoforte historique fabriqué en 1805 dans l'usine de John Broadwood et sur un instrument datant d'environ 1820 fabriqué dans l'atelier de Franz Bayer à Vienne depuis 2010.

Michael Schönheit a participé à de nombreuses compétitions nationales et internationales (concours Johann Sebastian Bach, Semaine de l'Orgue de Nuremberg, concours de musique allemande, concours international de recherche scientifique).

Il enseigne la performance d'orgue au Collège de musique de Nuremberg et d'Augsbourg.

Michael Schönheit est directeur artistique du festival d'orgue de Merseburg depuis 1994 et organiste honoraire à la cathédrale de Mersebourg depuis 1996.

Il participe également à la préservation et à la restauration d'orgues d'importance historique.

En 2005, deux CD très appréciés d'œuvres de Franz Liszt, joués à l'orgue à Merseburg, ont été publiés par MDG; En 2006, le CD a été suivi de la création des œuvres pour orgue de Liszt, Reger et Reubke dans la cathédrale de Merseburg. En 2007, la maison d'édition Kamprad a publié un enregistrement d'œuvres de compositeurs de Leipzig jouées à l'orgue Gewandhaus.

Au début de 2010, Decca a publié un enregistrement des six concertos brandebourgeois de Johann Sebastian Bach avec l'orchestre du Gewandhaus dirigé par Riccardo Chailly, dans lequel Michael Schönheit a joué le clavecin solo dans le cinquième concerto de Brandebourg.

En 2013, Schönheit dirigeait l'enregistrement de l'intégrale des cantates et œuvres pour orchestre de Johann Ludwig Krebs à l'occasion de son 300e anniversaire avec Soliste, Collegium Vocale Leipzig et Merseburger Hofmusik, publié par la maison d'édition Kamprad.

Cette production a été suivie en 2016 par la publication de l'oratorio "Création" de Joseph Haydn, le Requiem op. 144b de Max Reger et le "Requiem allemand" de Johannes Brahms sur des actes authentiques. Cette année, à l'occasion du 20e anniversaire du Merseburger Hofmusik et du 25e anniversaire du Collegium Vocale Leipzig, une production de la Messe en si mineur de Johann Sebastian Bach sera publiée.

À l'occasion du 200e anniversaire de Friedrich Ladegast, le 30 août 2018, un enregistrement du programme de concerts historiques pour l'inauguration du Merseburg Domorgel Friedrich Ladegast en 1855 a été publié. Il a été honoré par l'Ordre du Mérite de Sachsen-Anhalt pour son travail inlassable pour la restauration de l'orgue de Merseburg Ladegast et le développement du festival international d'orgue "Merseburger Orgeltage" en 2015.

En 2016, il a célébré son 30e anniversaire en tant qu'organiste du Gewandhaus à Leipzig.

Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris

39, boulevard Saint Germain 75005 Paris

T: +33 (0)1 44 41 49 99 

 

Contact Presse :

Hélène SEGRE

helene.segre@gmail.com

(33) 6 14 32 77 43

© 2019 Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris. Tous droits réservés.